FECEC: banki mają
obowiązek działania na rzecz ofiar
wojny na Ukrainie

Publikujemy otrzymane od Europejskiej Federacji Związków Zawodowych (FECEC) oświadczenie w sprawie wojny na Ukrainie, w języku angielskim i francuskim.


28 February 2022

After the shock, horror and indignation caused by the war in Ukraine, we feel a sense of duty. We express our solidarity with all the victims of this war, the most serious and unjust on European soil since the Second World War. Without being naive about geopolitics, we note that this war is the responsibility of the Russian leaders and that the Russian and Ukrainian peoples are victims of them. Many Russians have already stated this loud and clear in the media, at the risk of their lives. It is our turn to state loud and clear our rejection of this war. We must do everything to put an end to it. We must do everything to help the refugees who could number in the millions.

We also call on European leaders and the heads of the major European and world banks to do everything possible to help Ukraine defend its country, to act in favor of welcoming Ukrainian refugees, to do everything to prevent the Russian leaders from continuing to profit from trade and to enrich themselves.

We the representatives of European bank managers, call on the banks to use all their know-how and resources to achieve these goals.

  • By providing as quickly as possible the necessary means to Ukrainians, refugees or not, by giving them payment facilities for example, but also to all the actors close to Ukraine who will have to welcome Ukrainian refugees.
  • The banks have benefited from significant profits from COVID and should use part of these profits to help Ukrainian refugees.
  • By blocking Russian financial activities. Directly, by blocking via SWIFT Russian activities, by mobilizing all their anti-money laundering know-how, by facilitating the monitoring and reporting of any suspicious Russian financial activity.
  • By regulating and controlling crypto-currencies that can be used by oligarchs close to the Russian government to circumvent sanctions, and by promoting their use by Ukraine to receive international donations.

All these measures must be aimed at helping the victims and refugees and at stopping the war.

We express once again our solidarity with the Ukrainian people, the refugees and all those who help them and we have a special thought for our Polish colleagues of Dialog2005 who we know have been mobilized since the beginning of this crisis.


28 Février 2022

Apres la stupeur, l’horreur et l’indignation provoquée par la guerre en Ukraine, c’est le sentiment du devoir qui nous habite. Nous exprimons notre solidarité avec toutes les victimes de cette guerre, la plus grave et la plus injuste sur le sol européen depuis la seconde guerre mondiale. Sans être naïf de la géopolitique, nous constatons que cette guerre est la responsabilité des dirigeants russes et que les peuples russes et ukrainiens sont victimes de ceux-ci. Nombre de russes l’ont déjà clamé haut et fort dans les médias, au risque de leur vie. A notre tour d’affirmer haut et fort notre rejet de cette guerre. Nous devons tout faire pour y mettre fin. Nous devons tout faire pour aider les réfugiés qui pourraient se chiffrer en millions.

Aussi nous appelons les dirigeants Européens et les responsables des grandes banques européennes et mondiales à tout faire et par tous les moyens possibles, pour aider l’Ukraine à défendre son pays, pour agir en faveur de l’accueil des réfugiés ukrainien, à tout faire pour empêcher les dirigeants russes de continuer à profiter du commerce et à s’enrichir.

Nous représentant des cadres de banque européens, appelons les établissements bancaires à mettre tout leur savoir-faire et leurs moyens pour parvenir à ces objectifs.

  • En mettant aussi vite que possible les moyens nécessaires aux Ukrainiens, réfugiés ou non en leur donnant des facilités de paiement par exemple, mais aussi à tous les acteurs proches de l’Ukraine qui vont devoir accueillir les réfugiés Ukrainiens.
  • Les banques ont bénéficié de bénéfice important en sortie de COVID et devrait utiliser une partie de ces bénéfices, à aider les réfugiés ukrainiens.
  • En bloquant les activités financières russes. De manière directe, en bloquant via SWIFT les activités russes, en mobilisant tout leur savoir-faire en matière de lutte contre le blanchiment, en facilitant le suivi et la dénonciation de toute activité financière russe suspecte.
  • En régulant et maîtrisant les crypto-monnaies qui peuvent être utilisées par des oligarques proches du pouvoir Russe pour contourner les sanctions, et en favorisant leur utilisation par l’Ukraine pour recevoir les dons internationaux.

Toutes ces mesures doivent avoir pour seul but d’aider les victimes et réfugiés et à faire cesser cette guerre.

Nous exprimons encore une fois notre solidarité avec nos le peuple Ukrainien, les réfugiés et tous ceux qui les aident et avons une pensée toute particulière pour nos collègues polonais de Dialog2005 que nous savons mobilisés depuis le début de cette crise.